Monique BALLIAN dite NoiZette

Sculpteur animalier, peintre, et divers... suivant l'humeur


 *  atelier  *expositions  * manuel de sculpture  *planète Gagavir * presse  * tarifs * techniques

*liens utiles  *plan du site

*accueil   *contact

LES GALERIES
classées par thème:

LES GALERIES
classées par matériau:


 

 

 

 

 

 

 

 


POUR EN SAVOIR PLUS... vous pouvez acheter mon manuel "Recettes d'atelier de A à Z"



Mes dernières réalisations, mes news et mes humeurs, c'est sur BLOGSPOT

LE MODELAGE SUR ARMATURE DE GRILLAGE  

 le plâtre  et le  ciment blanc


Outils et matériaux nécessaires :  

 

  • du grillage à poule pour faire l'armature

  • un sécateur pour couper le grillage

  • Du fil métallique galvanisé pour fixer les différentes parties de l’armature 

  • Un cutter

  • des ciseaux

  • des clous en u

  • des tiges filetées

  • des gants en peau (pour ne pas se lacérer les mains quand on coupe le grillage)

  • des gants en latex (qu’on achète par boîte de 100 en pharmacie) pour travailler le mélange plâtre-colle, et le ciment,  qui attaquent  la peau.

  • du papier journal  pour remplir l'armature de grillage

  • verranne, toile de coton, toile de jute et filasse pour modeler

  • divers récipients en plastique

  • un atomiseur à eau (un quelconque atomiseur de produit ménager, qu’on aura vidé et nettoyé), pour humidifier si nécessaire.

  • Une spatule inox

  • Papier de verre  

 

précisions:

pour
le travail du  plâtre:  

  • la filasse  renforce le plâtre 

  • la verranne (pour les détails), la toile de coton (pour faire des plis et des drapés) et la  filasse encore (pour faire des volumes, par exemple arrondir les flancs dodus d'une vache),  pour modeler

  • un fouet de cuisine, pour mélanger le plâtre  

  • Un pot de gesso, en sous couche avant peinture

  • du plâtre normal -plus économique- pour la 1ère couche, et du plâtre de Paris (ou du plâtre à modeler) ensuite

  • enduit de lissage, si vous souhaitez un rendu très lisse

  • de la colle à placo:  pour ralentir la prise du plâtre

  • des rouleaux de bandes plâtrées, -éventuellement- pour la finition

pour le travail du ciment:

  • du mat de verre  (pour renforcer le ciment) et  du sable.

  • verranne, toile de coton (pour faire des plis et des drapés) et filasse pour modeler

  • du liant CAPAROL

pour la finition résine éventuelle:

 

  • résine  epoxy,  pour finition.

  • des pinceaux

  • de l’acétone, pour nettoyer les pinceaux

  • une balance alimentaire (précise, au gramme, pour peser la résine et le durcisseur).

  • Des pots en verre, toujours propres 

Composition du mélange plâtre/colle 

J'utilise un mélange qui se compose pour moitié de plâtre, et pour moitié  de colle à placo.  Attention : travaillez toujours des très petites quantités de mélange,  ça vous évitera d’en jeter si vous êtes obligé d’interrompre votre travail pour une raison quelconque

Le ciment 

J'utilise du ciment blanc,  mélangé avec du mat de verre (1 couche de ciment, 1 épaisseur de mat de verre) et un peu de liant CAPAROL,  sans adjonction de sable, quand je veux un rendu très blanc. Sinon: pour 1 kg de ciment blanc, environ une louche de sable, et une cuillère à soupe de liant vinylique, + mat de verre.

Le ciment gris se travaille exactement de la même façon.


  • 1) suivant le sujet que vous avez choisi, commencez par vous documenter (photos sous tous les angles: face, profil, trois-quart, assis, couché, en mouvement)

  • 2) puis faites un dessin grossier, et prenez les mesures essentielles (si c'est un animal, hauteur au garrot,  hauteur des pattes, etc); ensuite, pour trouver les mesures de votre sculpture, faire une règle de trois....

ci-contre: croquis initial de Pulpoc l'Eléframboise

  • 3) je saute cette troisième   étape la plupart du temps, mais normalement, vous devez réaliser une maquette (en terre)

  croquis de Pulpoc


  • 4) qu’il s’agisse de modeler du plâtre ou du ciment, la réalisation de l’armature d’une sculpture (et son soclage) constitue la partie la plus délicate et la plus importante de votre travail.

Aussi  faudra-t-il prendre tout son temps pour la réaliser.

Si l’armature est trop approximative,  il sera impossible de récupérer les erreurs : il faut  donc qu’elle se rapproche le plus possible de la forme définitive de votre sculpture, quel que soit le format.

Le papier journal permet la mise en forme. Aidez-vous de grands clous et/ou  de tiges filetées pour rigidifier l'armature si nécessaire.

 

ci-contre : quelques exemples d'armatures
 

 


pulpoc l'éléframboise, armature


armature de pulpoc l'éléframboise (sculpture en plâtre)

 

cheval3.JPG (62719 octets)


armature de cheval nu  (sculpture en ciment blanc)

DSC00013.JPG (70039 octets)  

armature de la Pietragalla  (sculpture en ciment blanc)

  • Quand votre structure est prête,   commencez à enduire la partie sur laquelle portera le poids. 

Pour Pulpoc, J’ai commencé à plâtrer les pattes, et une fois qu’elles sont devenues rigides, le plâtre ayant séché, j’ai posé mon éléphant sur des plaques de béton cellulaire pour le mettre à niveau, puis je l’ai immobilisé à l’aide de cordelettes.  

 

Pulpoc l'éléframboise, armature

  • Quand les pattes sont solides, vous pouvez commencer à plâtrer le reste du corps.  Pour donner la forme souhaitée, aidez-vous de filasse, de verranne et de toile de coton (important: la filasse consolide le plâtre). 

elephant4.JPG (61463 octets)

  • puis la trompe, les oreilles....

  elephant1b.JPG (62432 octets)

  • ...des billes pour faire les yeux de cool raoul...

DSC00090.JPG (81497 octets)

  • ...de la filasse pour faire les poils de Pulpoc


pulpoc

  • ...une grosse pince à cheveux en métal, que j'ai recourbée pour faire le bec d'Arara Magicus

(donc, ne jetez rien, TOUT peut servir)

 


DSC00100.JPG (76839 octets)


Monique Ballian 2003 - 2017 -Tous droits réservés - all rights reserved - Adhérent ADAGP